La Pastorale

Danse

Malandain Ballet de Biarritz

La Pastorale est un hommage du chorégraphe à Beethoven mais aussi un hymne à la beauté à travers le prisme d’une Antiquité rêvée. Thierry Malandain a choisi la Symphonie n°6 Pastorale, à laquelle il adjoint des extraits des Ruines d’Athènes et du Cantate opus 112, Mer calme et Heureux voyage pour emmener les 22 danseurs du Ballet de Biarritz dans un voyage initiatique vers une Arcadie vue comme un Âge d’or et un retour à l’état de  nature.
Le périple est de toute beauté.
La scénographie est sobre pour laisser la part belle à une écriture chorégraphique dynamique, atemporelle, faite d’une gestuelle qui, dépassant l’académisme, exalte la puissance du corps dansant et ses envolées sensuelles ; elle met en valeur la rigueur classique autant qu’expressive de ses danseurs.
Une pièce lumineuse d’intelligence et de grâce, à ranger parmi les plus grandes deThierry Malandain.

Création dans le cadre du 250e anniversaire de Beethoven / Musique Ludwig van Beethoven (6ème symphonie «Pastorale», Cantate op. 112, extraits des Ruines d’Athènes) / Chorégraphie Thierry Malandain / Décor et costumes Jorge Gallardo / Lumières François Menou / Réalisation costumes Véronique Murat, assistée de Charlotte Margnoux / Conception décor Loïc Durand / Réalisation décor et accessoires Frédéric Vadé

Avant propos 19h00 – Les chorégraphes et Beethoven par Florence Poudru, professeure d’histoire de la danse au CNSMD de Lyon

  • mardi 20 octobre
    20:30
    Théâtre du Vellein
  • Durée : 01:10
  • Tarif E : de 20 € à 35 € Tarif VelleINcroyable : de 25 € à 29 €