Jacques Gamblin

Théâtre


Je parle à un homme qui ne tient 
pas en place

Une amitié est née entre les deux Bretons que sont Thomas Coville, navigateur et Jacques Gamblin, à l’occasion d’une course à la voile. En 2014 Thomas Coville tente un tour du monde en solitaire qui va tourner court. 30 jours durant les deux hommes développent un échange épistolaire. Ils se mettent à nu et parlent « en vrai » de leur vie, de leurs passions, de leurs émotions. L’un comme l’autre ne tiennent pas en place, l’un en mer l’autre sur terre.
C’est de cette amitié et de cet échange qu’est né ce spectacle émouvant qui décrit la force et la beauté de cette relation entre deux aventuriers et nous convie à un voyage en mer et à un voyage intérieur. Jacques Gamblin donne à entendre cette correspondance d’une grande profondeur avec son élégance habituelle, corps léger et poésie lunaire. La scénographie accompagne sans le parasiter son corps sans cesse en mouvement et la pureté de ce spectacle intime qui nous emporte.

De Jacques Gamblin / Textes Jacques Gamblin et Thomas Coville / Interprétation Jacques Gamblin / Collaboration à la mise en scène Domitille Bioret / Collaboration artistique Bastien Lefèvre, Françoise Lebeau / Scénographie, vidéo Pierre Nouvel / Création sonore Lucas Lelièvre / Création lumières Laurent Béal / Costumes Marie Jagou / Régie générale et lumières Laurent Bénard / Régie son et vidéo Simon Denis Assistante de tournée Tina Hollard, Angèle Prunenec / communication Hélène Lifar / production & diffusion Productions du dehors / Remerciements à Pablo Tegli, à la SCI du Dedans pour son accueil en résidence ainsi qu’à Jean-Christophe Moussard et l’équipe SODEBO / Crédits musicaux José Larralde – « Quimey Neuquen », sample de Tango Saloon – Tango Saloon 1 / coproduction Espace Malraux – Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, La Coursive – Scène nationale / La Rochelle, Le Théâtre – Scène nationale / Saint-Nazaire, Centre National de Création et de Diffusion Culturelles de Châteauvallon, Bonlieu Scène nationale d’Annecy, MCA Amiens, La Filature – Scène nationale / Mulhouse, Théâtre de Villefranche, Théâtre de Coutances, Anthéa – Antipolis Théâtre d’Antibes, Archipel de Granville, Le Quai – Centre dramatique national Angers Pays de la Loire. 

En écho à ce spectacle, découvrez La Tragédie du dossard 512 de Yohann Metay
 au Théâtre Jean Vilar 
à Bourgoin-Jallieu
 le samedi 25/01,
 tarif réduit sur présentation de 
votre billet


  • Nomination aux Molières 2018, catégorie « Seul en scène »
Réserver
  • lundi 16 mars
    20:30
    Théâtre du Vellein
  • mardi 17 mars
    20:30
    Théâtre du Vellein
  • mercredi 18 mars
    20:30
    Théâtre du Vellein
  • Durée : 01:30
  • Tarif D : de 20 € à 30 € Abo. : de 18 € à 24 €
Facebook
Twitter